Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de René Dosière
  • : Site de René Dosière ancien Député de la 1ère circonscription de l'Aisne
  • Contact

Livre

Le contacter

4 rue Romanette

02000 LAON 
06 80 42 16 38

rene.dosiere@wanadoo.fr 

 

27 mai 2020 3 27 /05 /mai /2020 07:36

En 2019, le budget de la présidence de la République s’est élevé à 105,4 millions d’euros soit 3,6 euros par famille. Après les augmentations des deux premières années du quinquennat, le budget diminue de 4,4%.Cette baisse résulte directement d’un nombre plus réduit de déplacements à l’étranger du Président ,retenu  dans l’hexagone suite à la situation politique (mouvement des « gilets jaunes »,contestation du projet « retraites »).Au total, ce sont 32 déplacements contre 46 en 2018.Sachant qu’un déplacement international du Président revient (hors charges de personnel)à 301 250 euros (contre 326 500 sous Sarkozy et 251 000 sous Hollande) on mesure l’ampleur des économies qui en résultent. De fait, le budget déplacements diminue de 20 millions(en 2018) à 14 millions (en 2019).Cette baisse devrait s’accentuer en 2020 compte tenu du coronavirus qui limite les déplacements et favorise la visio-conférence.

L’analyse des divers postes budgétaires montre que les  dépenses de fonctionnement baissent de 5,2%.Seules les dépenses de personnel (y compris les heures supplémentaires) augmentent légèrement de 0,7%,mais l’Elysée souligne que 33 emplois sont demeurés vacants ce qui amène les effectifs à 779 à la fin de 2019.Le budget comprend également une dépense ,non renouvelable, de 890 000 euros liée à la mise en œuvre de la  réorganisation interne (audit et conseils d’accompagnement)

Les recettes comprennent pour l’essentiel une dotation de l’Etat (103 millions, passés  à 105,3 en 2020) et des recettes « de poche »à hauteur de 2,5 millions (dont 1,2 millions de remboursement exceptionnel des ministères des Affaires étrangères et de la Défense au titre des dépenses engagées pour le G7 à Biarritz et les cérémonies commémoratives du débarquement).L’Elysée souligne que les recettes liées aux tournages de films ont doublé à 40 000euros et qu’elles constituent une piste prometteuse pour l’avenir. Quant aux visites du fort de Brégançon, hors la présence du couple présidentiel, elles procurent 40 000 euros de recettes, cinq fois moins que du temps de Hollande.

Conséquence de ces économies, il n’a pas été nécessaire de puiser dans la trésorerie de l’Elysée, comme prévu à hauteur de 2,5 millions. On peut penser qu’il en sera de même en 2020 où un prélèvement de 4 millions figurait dans le projet de budget.

Malgré ces efforts, un peu contraints, l’Elysée de Macron reste plus dépensier que son prédécesseur :en 2016 le dernier budget de la présidence Hollande s’élevait à 101 millions (dont 97 en fonctionnement)avec un financement par l’Etat plafonné à 100 millions (105,3 pour Macron en 2020.)

René Dosière, auteur de « Frais de Palais .Vivre à l’Elysée de De Gaulle à Macron  » (L’Observatoire).

BUDGET  DE L’ELYSEE EN BAISSE

Partager cet article

Repost0
Published by René Dosière